Réalisations à Chavannes-près-Renens

Zone Nord

La première année du projet Cause Commune a focalisé son intérêt au sein des quartiers de la Blancherie et de Préfaully (de mai 2019 à juin 2020), quartiers retenus par les référent·es (travailleur·euses sociaux·ales, allant au contact de la population pour co-construire les projets) et chercheur·es de l’UNIL selon les critères suivants :

  • Densité relativement élevée de population
  • Grande mixité sociale aux niveaux intergénérationnel et interculturel
  • Quartiers socio-économiquement défavorisés

Selon la méthodologie qui se développe en trois étapes (écoute / réflexion et co-construction / action et communication), un travail d’envergure a été réalisé. Durant la première phase d’écoute individuelle, 80 entretiens menés avec des habitant·es de tous les âges ont permis d’identifier de nombreux sujets et de constituer des groupes de travail selon les intérêts. La phase de co-construction permet aux groupes selon les générations d’imaginer et de construire de nouvelles activités. La phase d’action et de communication a donné lieu à la mise en œuvre de projets :

  • Réaménagement intégral de la place centrale de la Blancherie par de nouveaux espaces de rencontres et de loisirs
  • Création d’un local communautaire au sein de la place centrale de la Blancherie
  • Gestion et nouvelle conception du problème des déchets de la Blancherie
  • Création d’un terrain multisports
  • Organisation de « Causeries communes » pour aller à la rencontre des habitant·es et de discuter de thèmes spécifiques

Par ailleurs, la participation de l’association de communication visuelle A La Vista a permis la réalisation de films documentaires diffusés lors de soirées dédiées aux habitant·es. Ces films rendent compte d’histoires personnelles vécues par les Chavannois·es et de leurs impressions sur la vie au sein de la commune.

Point de situation

Au nord de Chavannes-près-Renens, la Blancherie progresse dans sa mue, les travaux sur la place centrale du quartier ainsi que l’inauguration du local communautaire sont prévus en septembre 2021.

Ce local est devenu le cœur de la dynamique de quartier. Il permet aux habitant·es d’organiser et de gérer différentes activités avec la participation de deux associations partenaires mentor – l’Association de quartier chocolaterie silo et l’Association Cerise solidaire :

  • Permanences d’accueil pour les enfants et les jeunes
  • Échanges entre mamans
  • Armoire à dons
  • Après-midi et soirée jeux de société
  • Ateliers durables
  • Cours de qiqong
  • Rencontres pause-café
  • Conversation anglaise

Zone Sud

Suite aux restrictions liées à la situation sanitaire due au COVID-19, le démarrage de la seconde zone (Zone Sud) a commencé en septembre 2020. Durant la phase d’écoute, l’immersion régulière des référent·es ainsi que les 50 entretiens réalisés ont déterminé les quartiers de Cerisaie-Plaine comme lieu d’investissement des projets.

La phase de réflexion a vu la création de groupes de travail par génération (enfants / jeunes / adultes et seniors), qui ont adopté la méthodologie des ateliers de l’avenir. Ces rencontres ont donné lieu aux intentions suivantes pour ces quartiers :

  • Création d’une association de jeunes
  • Installation d’un terrain de basketball outdoor
  • Mise à disposition d’un box up (boîte contenant du matériel de sport et de loisirs)
  • Aménagement d’un terrain de street workout et multisports
  • Initiation de collaborations avec les restaurateurs du Vortex
  • Pose de luminaires sur la Route de la Plaine
  • Création d’un lieu de rencontres et d’activités
  • Réaménagement d’une place de jeu centrale
  • Amélioration de la circulation et sécurité routière
  • Organisation d’un cortège des enfants
  • Création d’un marché hebdomadaire
  • Mise à disposition de potager urbains

Point de situation

Les intentions concernant les quartiers de la Cerisaie-Plaine ont été annoncées à deux occasions, lors d’une réunion avec les chefs de services communaux concernés (urbanisme & travaux-voirie-environnement et cohésion sociale), lors de la réunion de la plateforme « Perspectives et vivre ensemble » du 27 avril 2021. Tout se prépare pour que les habitant·es puissent présenter la concrétisation de leurs actions.